Lot de travaux 7 de PORTOS

Chaque lot de travaux contient des actions avec des descriptions spécifiques et détaillées, résultats concrets, ainsi qu’indicateurs et résultats attendus.

WP7: Plan d’action d’Autosuffisance ÉnergĂ©tique pour les Ports et dĂ©veloppement d’Outils d’Aide Ă  la DĂ©cision

Date de début

01/02/2021

Date de fin

31/03/2022

Durée

14 mois

Implication du partenaire

  • Partenaire responsable: University of Plymouth
  • Universidade do Porto
  • Universidad de Santiago de Compostela
  • Ecole D’IngĂ©nieurs En GĂ©nie Des Systèmes Industriels
  • Universidad de Oviedo
  • University of Plymouth
  • Instituto de CiĂŞncia e Inovação en Engenharia Mecânica e Engenharia Industrial
  • FundaciĂłn Instituto de Hidráulica Ambiental de Cantabria
  • Administraçao dos Portos do Douro, Leixoes e Viaña do Castelo, SA
  • Autoridad Portuaria de Vigo
  • Organismo PĂşblico Puertos del Estado
  • INNOSEA
  • University College Cork, National University of Ireland, Cork
  • AgĂŞncia para a Energia
  • Shannon Foynes Port Company
  • WindEurope

Ă€ propos de ce Lot de travaux

Le WP7 est le lot de travaux final du projet PORTOS. Son objectif est de développer un plan d’action d’autosuffisance énergétique et outils d’aide à la décision pour les ports, à partir des résultats des lots de travaux précédents. Ce lot de travaux est coordonné par l’Université de Plymouth avec la collaboration d’UPorto, USC, EIGSI, Uniovi, INEGI, IH Cantabria, Administração dos Portos do Douro, Leixões e Viana do Castelo, SA, APVigo, Organismo Público Puertos del Estado, INNOSEA, UCC, MaREi, Agência para a Energia, SFPC et WindEurope. Il a une durée de 14 mois, commençant au mois de février 2021 et terminant au mois de mars 2022.

Sur la base des rĂ©sultats du lot de travaux WP6 (« les Ă©tudes de faisabilitĂ© technique des diffĂ©rentes Ă©nergies marines renouvelables intĂ©grĂ©es dans les ports d’étude”) on a identifiĂ© pour chaque port cible les aspects suivants : les ressources renouvelables disponibles pour leur utilisation, les emplacements pour leur exploitation dans les ports cibles et leur entourage et les technologies le plus appropriĂ©es qui doivent ĂŞtre utilisĂ©es pour l’utilisation de l’énergie verte. De plus, on a identifiĂ© les conditions requises clĂ© au niveau technique pour l’application de ces technologies. PostĂ©rieurement, des Ă©tudes de faisabilitĂ© seront menĂ©es Ă  bien, lesquelles comprennent le modelage des coĂ»ts des technologies sĂ©lectionnĂ©es, les constructions de gĂ©nie civil et les Ă©ventuelles rĂ©percussions socioĂ©conomiques et environnementales. Partant de cette base, des feuilles de route seront dĂ©finies pour la transition vers la diversification du bouquet Ă©nergĂ©tique et l’obtention de l’autosuffisance pour chaque port cible.

Tous ses résultats seront utilisés pour développer un Système d’aide à la décision (DSS) afin de :

  1. Prévoir l’énergie renouvelable dans les ports
  2. Soutenir la sélection des technologies de conversion et leur meilleur emplacement
  3. Concevoir préalablement l’installation de captage tenant compte des nécessités énergétiques du port
  4. Fournir une analyse technique et Ă©conomique fiable
  5. Permettre l’optimisation de la demande (DSO) de consommation d’énergie.

MaREI est responsable de rassembler les rĂ©sultats obtenus au long des lots de travaux WP5 et 6 pour crĂ©er le DSS, qui sera validĂ© par INNOSEA, comme mesure de mitigation de risques qui assure la qualitĂ© de l’outil rĂ©sultant. Finalement, on a proposĂ© les directives pour l’autosuffisance Ă©nergĂ©tique dans les ports de l’EA qui pourraient s’étendre Ă  d’autres ports, pour contribuer directement tant Ă  la rĂ©duction de l’empreinte de carbone qu’à l’économie d’énergie.

Actions du Lot de travaux 7

Action 1 : Captage de ressources renouvelables et technologies requises

Date de début: 02/2021

Date de fin: 04/2021

L’objectif principal de cette action est de proposer un bouquet énergétique nouvel et diversifié, combinant les ressources renouvelables disponibles au port avec les technologies développées et tenant compte de même de l’utilisation du stockage d’énergie dans le port. Cette action sera menée à bien avec la séquence suivante :

  • Si nous nous fondons sur les rĂ©sultats du lot de travaux WP6, nous pouvons identifier les ressources d’ER utilisables (par exemple : houlomotrice, Ă©olienne, marĂ©motrice et fluviale) dans chaque port, en utilisant les technologies et les conceptions les plus adĂ©quates.
  • Le bouquet Ă©nergĂ©tique le plus adĂ©quat est dĂ©finie en fonction des conditions locales de chaque port d’étude, avec son profil de consommation Ă©nergĂ©tique associĂ©.
  • Il sera spĂ©cifiĂ© la combinaison de technologies pour optimiser l’exploitation des ER disponibles.

Coordination: UoP ; Support : INEGI, UPORTO, IHCantabria, USC, collaboration des ports.

Action 2 : Adaptation des infrastructures dans les ports d’étude

Date de début: 04/2021

Date de fin: 07/2021

Cette action se focalisera sur l’intégration de la capacité énergétique renouvelable prévue dans l’infrastructure des ports d’étude existants. Le travail sera divisé en plusieurs actions principales :

  • Évaluation des conditions requises techniques clĂ© pour mettre en place les technologies de captage d’énergie sĂ©lectionnĂ©es dans les ports cibles.
  • Identification des interventions d’adaptation : mise Ă  jour des structures existants ou construction de nouvelles structures, modifications sur le rĂ©seau Ă©lectrique et autres systèmes.
  • Conception prĂ©liminaire des travaux de gĂ©nie civil. Quantification des interventions.

Coordination: INNOSEA; Support: UPORTO et les ports.

Action 3 : Impact environnemental, études de viabilité et plan d’affaire

Date de début: 02/2021

Date de fin: 09/2021

Cette action Ă©value la faisabilitĂ© technique et Ă©conomique de la technologie marine considĂ©rĂ©e Ă  travers l’évaluation des ressources techniques et Ă©conomiques. Nous fondons sur les estimations de coĂ»ts, l’impact environnemental et la production d’énergie, il est calculĂ© le coĂ»t de l’énergie. Cela mène au dĂ©veloppement d’études de faisabilitĂ© et de plans d’affaires adĂ©quats. Cette action sera menĂ©e Ă  bien en prenant les mesures suivantes :

  • Les Ă©tudes de faisabilitĂ© pour la mise en place d’énergies renouvelables dans les ports cibles comprennent une analyse de l’impact environnemental et une Ă©valuation Ă©conomique gĂ©nĂ©ral des alternatives ; coĂ»ts de construction ou adaptation, coĂ»ts d’entretien et d’exploitation (estimation), production d’énergie, impĂ´ts et taux d’intĂ©rĂŞt.
  • Il est quantifiĂ© les indices Ă©conomiques habituels (NVP, CAPEX, OPEX, LCOE) pour les technologies sĂ©lectionnĂ©es et un plan d’affaires est dĂ©fini.

Coordination: UoP; Collaboration des ports.

Action 4 : Développement du Système d’aide à la décision

Date de début: 02/2021

Date de fin: 09/2021

Cette action dĂ©veloppe un système d’aide Ă  la dĂ©cision facile d’utiliser, Ă©prouvĂ© dans les ports cibles, pour analyser les patrons de consommation d’énergie dans les ports et pour dĂ©finir les meilleures technologies de conversion et emplacements pour leur mise en place, dans le but d’atteindre l’autosuffisance Ă©nergĂ©tique. Cette action sera menĂ©e Ă  bien avec la sĂ©quence suivante :

  • DĂ©veloppement du système d’aide Ă  la dĂ©cision pour amĂ©liorer la sĂ©lection des meilleures technologies pour l’utilisation de l’énergie et les meilleurs emplacements pour leur installation, tenant compte en mĂŞme temps des nĂ©cessitĂ©s Ă©nergĂ©tiques du port.
  • Conception prĂ©alable de l’installation du captage d’énergie et analyse Ă©conomique exhaustive pour amĂ©liorer les dĂ©cisions d’investissement et la primautĂ© de cette dernière.
  • Le système sera prouvĂ© par INNOSEA dans les trois ports d’étude avant d’être validĂ©.

Coordination: MAREI.

Action 5 : Feuille de route vers la diversification du bouquet énergétique et, probablement, l’autosuffisance

Cette action se focalisera dans la préparation de feuilles de route, solides et opérationnelles, pour le développement d’une nouvelle capacité d’énergie renouvelable dans l’infrastructure portuaire existante. Le travail sera divisé en plusieurs actions principales :

  • Élaboration de la feuille de route vers la diversification du bouquet Ă©nergĂ©tique et l’autosuffisance des trois ports d’étude.
  • ConsidĂ©ration de scĂ©narios pour : le dĂ©veloppement futur d’infrastructures et l’investissement en renouvelables, identification de prioritĂ©s et dĂ©finition d’objectifs stratĂ©giques et plan d’action.
  • Identification de synergies avec des projets actuels ou futurs, Ă©valuation d’opportunitĂ©s de financement. DĂ©finition de programmes de suivi adĂ©quats.

Coordination: INNOSEA, autres partenaires impliqués.

Action 6 : Directives pour l’autosuffisance énergétique et la durabilité dans les ports maritimes

Cette action développe un ensemble de directives qui présentent des idées et proposent des solutions pour aider aux ports du EA et autres ports à atteindre l’autosuffisance énergétique et à changer leur image, en se transformant en ports bleus et durables. Cette action sera menée à bien en prenant les mesures suivantes :

  • Les connaissances acquises au long de la mise en place du projet PORTOS sont compilĂ©es et rĂ©sumĂ©es sous la forme de directives (normes) et bonnes pratiques, dont l’application pourrait mener Ă  l’autosuffisance Ă©nergĂ©tique dans les ports de l’EA.
  • Ces directives devraient se gĂ©nĂ©raliser Ă©galement vers d’autres ports d’Europe et du monde, pour contribuer directement aussi bien Ă  la rĂ©duction de l’empreinte de carbone qu’à l’économie d’énergie des infrastructures.
  • Les contributions des parties principales intĂ©ressĂ©es et des partenaires associĂ©s seront incorporĂ©es.

Coordination: UoP.